Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
hétéroclite, écoute le temps, la tête dans les étoiles, les pieds par dessus

 

 




73 L’éloquence des chiffres
simple, et sans illusion

Nous sommes environ 6 milliards et demi d’habitants sur la Terre.
Combien d’entre nous pourrais-je rencontrer ?

Admettons que je dispose d’une seule seconde à accorder à chaque personne que je rencontre.

Si je suis éveillé 16 heures par jour, je pourrais rencontrer 16 x 3600, soit 57 600 personnes. Il me faudrait donc 6 500 000 000 / 57 600, soit 112 847 jours pour rencontrer la Terre entière, soit 112 847 / 365 = 309 années environ pour consacrer à chaque personne que je pourrais rencontrer une seule seconde de mon temps de vie !

Il faut donc que je m’y résigne, je ne rencontrerai pas tout le monde. Je verrai peut-être beaucoup de personnes, mais combien d’entre elles connaîtrai-je ?

Mes camarades, mes collègues, mes voisins, je puis prétendre les connaître un peu...

Et mes amis, combien aurai-je d’amis si je veux leur consacrer le meilleur de mon temps ?

Si je peux rencontrer chacun d’eux une fois par mois, je n’aurai pas plus d’une trentaine de vrais amis. Sauf peut-être dans mes vieux jours...

* * *

Plusieurs fois par jour, je rencontre des personnes différentes ; certaines d’entre elles, je ne les rencontrerai jamais plus.

Où suis-je, quand elles me parlent, ne serait-ce que pour me demander leur chemin ? Où suis-je, quand je fais mes courses ?

Absorbé par l’agitation de mon cerveau, je vois des personnes sans les regarder, des personnes me parlent sans que je les écoute, triant a priori les personnes intéressantes de celles qui ne le sont pas : je ne suis nulle part.

Est-ce que ça me coûte d’être présent, d’écouter, de faire silence ? Est-ce du temps perdu ?

Pourtant, les quelques fois où je suis présent à l’inconnu qui me parle, je crois ressentir ce que vivre veut dire...


happy   dans   Caresses    Lundi 1 Novembre 2004, 21:19

 



Quau canto,
soun mau encanto
D’ici et d’ailleurs Qui chante son mal,
l’enchante

 


bienvenue
dans ce
joyeux
bric-à-brac
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

 
je vais aux routes
de mon cœur,
je suis la vision
de mes yeux !
The WeatherPixie

kimeli
ouvert le 15 juillet 2004
 
sommaires
des rubriques
de bric
et de broc
 
hier, sans nostalgie
demain, sans projet
aujourd'hui,
je suis
To translate
from and to
various
languages :



 

 

 

qui suis-je ?
Merci à Mephisto Lessiveur pour les images