Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
hétéroclite, écoute le temps, la tête dans les étoiles, les pieds par dessus

 

 




98 Archives de la brume

journal des temps misérables


Vivons gratuits !

jeudi 17 novembre État d'urgence : Intervention générale prononcée le 16 novembre 2005 au Sénat par Jack Ralite, sénateur de Seine-Saint-Denis : la violence c'est quoi ?
samedi 12 novembre Naître ou ne pas naître, voilà la question !

« Dans un monde qui se fout du monde, faut-il faire des enfants ? En fait depuis la nuit des temps, l’homme s’est posé cette question, Du Bouddha et du Christ, à E.M. Cioran, en passant par les gnostiques, les cathares, ou le Marquis de Sade. »

Bienheureux les stériles !par Annaba.
vendredi 11 novembre Une autre planète :

« Hier, je suis revenu sur la planète Terre : je suis revenu à la réalité du monde néolibéral. J’ai passé, en octobre, quelques jours sur cette autre planète appelée Cuba, en plein pendant les préparatifs en vue de l’arrivée éventuelle sur l’île de l’ouragan Wilma... »

Hier, j'ai visité une autre planètepar Peter Rosset, sur RISAL.
lundi 7 novembre Nœud gordien :

« Déjà loin le 29 mai, non ? Pas de regrets. J’ai bien fait de participer à la bataille. Et j’ai bien fait de me retirer sous ma tente. Une fois poussé le cri du cœur, comment imaginer que les pros de la politique et des médias, à supposer qu’ils l’aient entendu et compris, ce qui est follement optimiste, veuillent l’accompagner et l’orchestrer ? Entre les intérieurs de notre société et sa jacasserie publicitaire, le joint est cuit. Les parlotes sur la question ne sont utiles qu’aux fournisseurs de petits fours. Tous ceux, conservateurs ou progressistes, qui disposent d’un pouvoir, grand ou petit, politique ou économique, culturel ou social, syndical ou patronal, officiel ou officieux, cynique ou humaniste, laïque ou religieux, travaillent aujourd’hui, volontairement ou non, consciemment ou non, à l’enfermement général et à la régression collective. Non que je rêve, à mon âge, d’une société sans pouvoir ! Vivant depuis quelques mois à la campagne et découvrant, pour la première fois de ma vie, les joies paisibles et difficiles du bricolage, je raisonne en plombier : le joint est foutu, voilà tout, changez-moi ça, ou ne me dérangez plus. »

Jean Sur — Résurgences
vendredi 23 septembre, vendredi 4 novembre Je n’ai plus de temps pour râler. Je me désintéresse des poubelles de ce monde. Je suis vide et j’aime ça. Je (re)prends mon temps.
Si je trouve une perle — selon mon goût —, je la ferai connaître. Ce site est donc toujours vivant.

En attendant, la plus belle histoire : Henri Pourrat — Le mendiant bête
mardi 2 août Août 2005 : 60ème anniversaire d’Hiroshima-Nagasaki. Sans commentaire : Infonucléaire.net.
dimanche 5 juin Entre voyous : L’AFP a rapporté qu’en visite chez des commerçants de Perpignan vendredi 3 juin, un dénommé Nicolas Sarkozy a déclaré : « Je suis là pour faire un travail et mon travail, c’est débarrasser la France des voyous ». « Je ne vais pas me gêner », a-t-il ajouté.

Après avoir fait enfermer, brutaliser — et peut-être tuer — quelques uns d’entre eux pour sauver les apparences, « Venez chez moi, dira-t-il aux autres triés sur le volet, je vous indiquerai les cibles et nous pourrons nous amuser ensemble en toute légalité. Et en plus, vous serez armés, habillés et payés. »

Je me demande s’il existe plus grande méchanceté que chez ceux qui considèrent leur petite taille comme une disgrâce, et plus méchante xénophobie que chez certains descendants d’immigrés qui doutent toujours, quelques générations plus tard, de leur identité au point de devoir montrer qu’ils sont plus français que les autres.

Lui, selon toute évidence, souffre de ce double « complexe ». Aussi a-t-il du mal à contenir sa rage. Plutôt que de la retourner contre lui-même, il s’en prend lâchement à plus malheureux que lui. C’est ce qu’on peut appeler le comble du misérable.

Alors qu’être français — au sens noble, et non politique, du terme —, c’est vouloir la fraternité.

Quant à la famille Le Pen, il faudrait être aveugle pour ne pas voir qu’elle sert de leurre, de faschisme institutionnel, permettant ainsi aux vrais fascistes d’exercer le pouvoir sous un faux nom.

L’aliénation scolaire :

« Voyez-vous, l’oppression a été modelée si soigneusement dans nos systèmes scolaires que, si vous ouvrez les yeux et les oreilles, vous pouvez sentir que les murs se referment sur vous, et vous ne savez pas pourquoi, où, ni comment ces impressions sont apparues. »

L’aliénation scolaire, par Moe.

« Les adolescents ne lisent plus ; ils sont incapables de rédiger ; on connaît l’antienne... Mais que se produit-il lorsqu’ils écrivent, c’est-à-dire lorsqu’ils utilisent l’écriture, spontanément ou sur incitation, pour dire leur révolte et leurs rêves ? »

Aliénation garantie, gratuite et obligatoire, par Claude Guillon.
samedi 4 juin L’attitude des médias : Les médias continuent de dominer le jeu sur leur terrain. Si on passe son temps à leur répondre, on ne fera que les conforter. « Ne pas résister au mal », dans ces circonstances, consiste à reprendre l’initiative. Rester sur la défensive, c’est risquer de se perdre en dilapidant une énergie précieuse qui devrait plutôt servir à construire une alternative énergique à partir du résultat du référendum, et du (des) sens que lui ont donné celles et ceux qui ont voté non. Et la construire avec elles et eux. On ne fait pas la guerre avec les armes de l’adversaire.
Aussi, plutôt que de s’étonner de l’attitude des médias avant et après le référendum, il n’est sans doute pas inutile de rappeler les paroles d’Arundhati Roy à Mumbai :

« It’s important to understand that the corporate media doesn’t just support the neo-liberal project. It IS the neo-liberal project. This is not a moral position it has chosen to take, it’s structural. It’s intrinsic to the economics of how the mass media works. »
(Il est important de comprendre que les médias commerciaux ne font pas que soutenir le projet néolibéral. Ils SONT le projet néolibéral. Il ne s’agit pas d’une position morale qu’ils ont choisi d’assumer, c’est structurel. C’est intrinsèque aux aspects économiques du fonctionnement des mass médias.)

Elle concluait son intervention sur une affirmation dépourvue d’ambiguïté :

« For these reasons, we must consider ourselves at war. »
(Pour ces raisons, nous devons nous considérer en guerre.)

[en anglais sur The Hindu Do turkeys enjoy thanksgiving? / en français, en anglais et en castillan sur El Correo Une arme qui a besoin d’être affûtée.]
jeudi 2 juin Le racisme, ça doit s’entretenir tous les jours :

« Au mois de décembre, la commission Citoyens-Justice-Police, regroupant des associations de défense des droits humains et des juges, a signalé que 60 p. cent des victimes d’actes de violence imputables à des policiers entre les mois de juillet 2002 et juin 2004 étaient des étrangers. Les 40 p.cent restants étaient des Français dont beaucoup avaient apparemment été pris pour cible parce qu’ils semblaient être d’origine étrangère. »

Amnesty international - rapport 2005 - France.

Ne t’en prends qu’aux étrangers, et à la longue, tout le monde sera sûr qu’ils sont coupables. (De quoi ? De tout, bien sûr !)

mercredi 1er juin Culture :

« Tout se paie, tout se plaide : La Sacem a fait un procès au cinéaste Pierre Merejkowsky parce qu’un personnage de son film « Insurrection résurrection » siffle « l’Internationale » pendant sept secondes. Refrains, romans, titres, tout n’est plus que marque déposée. Enquête. »

La privatisation du monde, par Jacques Drillon, Le Nouvel Obs.

Je me demande : est-ce qu’on peut « déposer » ses étrons ?

mercredi 11 mai Constit’ encore : Un quizz intelligent, réaliste et rapide pour nous aider à nous décider sans avoir besoin d’effeuiller plus de 400 pages dans les toilettes... : Savoir ce qu’on veut, Savoir ce qu’on vote, par Jean Sur, sur Résurgences.
jeudi 7 avril Papounet mortounet (suite...). « Le pape, sceptique à l’instant de sa mort ? Le pape, qui n’aurait (irréversiblement) pas eu assez de cœur ? », disais-je le 3 avril. Mais était-ce un « poisson » de circonstance ? En lisant ce qui suit, on comprend aisément ce que lui doivent ses grands amis Bûche and co. Le pape venu du froid, par Maurice Lemoine, chez RISAL.
dimanche 3 avril Papounet mortounet. Cette fois, ça y est ! l’ont débranché ! L’industrie pharmaceutique licencie... Et déjà on voit ressurgir les « prêts-à-ne-pas-penser » : « Le monde entier pleure », « Le monde entier est en deuil », « Nous nous sentons tous orphelins »... Allons enfants ! Allons-y tout le monde ! On nous dit comment faut faire ! Maquillons-nous ! Allons vite voir devant la glace si on a la gueule qu’il faut pour ! Non, encore plus triste ! Rigole pas, ducon ! On va jouer à qui sera le plus... le plus... et puis... et puis... ils vont peut-être dire qu’il avait dit qu’il fallait voter oui au traité conspirationnel. Maintenant qu’il est mort... Même Bûche y est allé de son couplet. C’est tout dire...
Connaissez-vous la dernière ? Selon son médecin personnel, le pape serait décédé d’un « choc septique et d’une insuffisance cardiaque irréversible ». Le pape, sceptique à l’instant de sa mort ? Le pape, qui n’aurait (irréversiblement) pas eu assez de cœur ?
vendredi 1er avril Papounet mortounet ? Selon des informations de source sûre, le président Bûche aurait au cours d’un entretien téléphonique avec Tel-Avide annoncé à Charogne sont intention de briguer le poste bientôt ou déjà laissé vacant par Papounet. Charogne, après l’avoir assuré Bûche de son soutien (Soutien-George ?) lui a affirmé qu’au cas où il serait élu, lui-même embrasserait la foi catholique pour couper l’herbe sous le pied de l’antisémitisme ; le Likhoud se verrait alors rattaché à l’Opus Dei. Bûche, en remerciement, s’est engagé à transférer aussitôt le Vatican à Jérusalem. Adler, Finkielkraut et consorts, craignant de perdre leur fond de commerce, auraient envoyé à Charogne un télégramme de protestation... en latin.
mardi 29 mars NON à la Constipation européenne. Pour l’instant, c’est encore le mépris ; pour les menaces, il faudra attendre encore un peu, juste un peu. « De la pédagogie pour expliquer aux partisans du NON qu’ils sont des couillons » ou « les merdeux à l’antenne » :
« L’Europe,.. » - France Inter et la « pédagogie » : (2) Les T.P. de Pierre Weill et Bernard Guetta, par Philippe Monti (Acrimed).
« L’Europe, l’Europe... » - France Inter et la « pédagogie » : (1) Les émois du médiateur, par Henri Maler (Acrimed).
Encore un petit effort de lecture, citoyennes, citoyens, si vous n’êtes pas tout à fait convaincu-e-s, et nous leur mettrons 80% de NON dans l’endroit à partir duquel ils nous parlent !
lundi 28 mars Laisserons-nous se perdre ce qui nous a coûté autant de sang ? 112 Anciens résistants, anciens déportés pour le NON.
jeudi 24 mars « La Doulce France », pays aux mains de gangsters et de faschos. IMMIGRATION - Injures racistes, passages à tabac, intimidations, harcèlements... tel est le lot quotidien de milliers d’étrangers retenus captifs dans la zone d’attente de l’aéroport de Roissy. Six mois d’enquête clandestine à Roissy.
lundi 21 mars La Constitution européenne. L’édification de l’Union devrait reposer sur un noyau dur communautaire européen. Au-delà du oui et du non, par René PASSET : un texte "professionnel". Rare. Paru dans « Libé ».
lundi 14 mars La Constitution européenne : crime et / ou délit ? L’article n°9 du préambule de 1946 stipule : « Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité », Constitution européenne : Plainte contre les partisans du "Oui", par Alain COCQ (un mail reçu par Actu Chômage).
jeudi 10 mars HUGO CHÁVEZ menacé de mort par les gangsters du Nord. Menaces sur le président vénézuélien, par Maurice Lemoine (Le Monde diplomatique).
mercredi 23 février Périphéries : Feuilles de route. Femmes, magie et politique, de Starhawk : "Quitter la terre ferme des certitudes".
Périphéries : Gens de bien. Dans l’air frais de la nuit, par Philippe Pignarre et Isabelle Stengers, jeteurs de sonde.
Chez Mona Chollet, donc.
lundi 21 février UNICODE. La liste des caractères UNICODE chinois-japonais-coréens est en ligne : 108 Liste des Caractères chinois- japonais- coréens. Elle peut s’avérer un peu lente à charger.
dimanche 13 février Canards boiteux, canards laquais : l’ordure médiatique (pléonasme), ou l’irresponsabilité criminelle. « La presse sacrifie les informations importantes pour donner une large place à un traitement de plus en plus irresponsable des faits divers (stigmatiser des crimes imaginaires et à accabler des innocents) . Pourra-t-elle se défausser indéfiniment de ses travers mercantiles sur des juges, des policiers ou des élus ? Délation, compassion, mépris social : Les faits divers, ou le tribunal implacable des médias. Vers le boycott de la presse et de la télé ? Vous voulez rire, on en redemande : donnez-nous aujourd’hui notre dégueu quotidien ! On aime ce qu’on mange... et on est ce qu’on mange.
samedi 12 février Cannabis : que les ignorants et les faux-culs lèvent le doigt !

« Étant donné les données scientifiques qui font de la toxicité du cannabis une agréable plaisanterie comparée à celle » des vrais fléaux (« chaque année, en France, 100 000 personnes meurent directement des effets du tabac et de l’alcool et 13 000 à la suite d’accidents médicamenteux »), « la raison véritable de la condamnation du cannabis est probablement économique ».

Car comme dans le cochon, tout est bon dans le chanvre : Quel est le vrai problème, avec le cannabis ?
lundi 7 février Révolution.

« Les lignes qui suivent paraîtront sans doute naïves à certain[e]s. C’est le risque encouru en traitant simplement, et en peu de mots, de sujets complexes qui ont fait l’objet d’innombrables publications, depuis deux siècles au moins. »

Qu’est ce qu’une révolution communiste et libertaire ? : un vade-mecum loin de tous les baratins abscons.

Allons enfants ...

« La plupart des humains engendrent dans une espèce d’idiotie hormonale qui leur interdit de réfléchir le moins du monde au sens et à la portée de leur acte. A tout prendre, je préfère d’ailleurs le coup de reins de hasard, et de désir - qui sait ? - au "projet d’enfant" aseptisé, calendrié, et dûment visé par l’analyste de Madame. Le plus terrible est d’imaginer mon fils (ou pire encore ma fille) : « Dis-moi, père, ôte-moi d’un doute. Tu savais que c’était comme ça ? (geste vague et large) et tu m’as fait venir pour découvrir ça ? » Et quoi répondre ? qu’au bois d’Chaville y’avait du muguet ? »

42 bonnes raisons pour les femmes de m’éviter (18ème raison).
samedi 5 février

« Mon type de femme, c’est une combination du corps et de l’esprit ; mais y a pas vraiment un type de femme, mais un type d’amour » J.-C. VanDamme.

lundi 31 janvier Paul Nizan :

« L’homme n’a jamais rien produit qui témoignât en sa faveur que des actes de colère : son rêve le plus singulier est sa principale grandeur, renverser l’irréversible ». « Renverser l’irréversible ». Ou, si l’on préfère, refuser de « voiler les misères de l’époque, le vide spirituel des hommes, la division fondamentale de leur conscience, et cette séparation chaque jour plus angoissante entre leurs pouvoirs et la limite réelle de leur accomplissement. » ... Car nous continuons à vouloir un autre monde. L’entreprise nous dépasse ? Notre insuffisance épuise notre persévérance ? Souvenons-nous alors de ce passage par lequel Sartre a résumé l’appel aux armes de son vieux camarade : « Il peut dire aux uns : vous mourez de modestie, osez désirer, soyez insatiables, ne rougissez pas de vouloir la lune : il nous la faut. Et aux autres : dirigez votre rage sur ceux qui l’ont provoquée, n’essayez pas d’échapper à votre mal, cherchez ses causes et cassez-les. »

Les chiens de garde, de Paul Nizan, par Serge Halimi.
vendredi 28 janvier Jacky.


Un site à connaître : Résurgences, le site de Jean Sur :

« Quand tout devient rien et qu’on se sent encore vivant, on est arrivé à ce qui commence. Alors la vie n’est plus simulacre ni répétition, mais naissance perpétuelle, éclosion constante. »

Escronomie.

« A 96 ans, J.K. Galbraith, né en 1908, prouve qu’il n’a rien perdu de sa vigueur avec ce petit pamphlet qui tranche sur l’économisme dominant et dont le titre original était "Economie de l’escroquerie innocente" »

Les mensonges de l’économie, (J.K. Galbraith, Grasset, 2004, sur Écologie révolutionnaire, le site très intéressant et très bien documenté de Jean Zin.
jeudi 27 janvier Vu chez Le bon bonze au caramel mou : Plan du site. Ça vaut le détour, et même de petits séjours : Le bon bonze au caramel mou.
mercredi 26 janvier Tsunamilliards. En 2003, les onze pays touchés ont remboursé à leurs créanciers étrangers 68 milliards de dollars... entre 1980 et 2003, les remboursements ont représenté onze fois leur dette de 1980, alors que dans le même temps, cette dette a été multipliée par cinq : Vos dons serviront à rembourser leur dette, sauf si..., par Damien Millet et Éric Toussaint (CADTM).(Réseau Voltaire, 11 janvier 2005).
mardi 25 janvier Le détournement de la réalité par les Médias (pensez « merdias ») : À propos du traitement médiatique de l’exclusion des élèves "voilées" : la propagande par le « visuel » :

« ce qui est offert au spectateur n’est pas l’image de la dure réalité, ni l’absence, elle même trop dure, de cette image, mais une autre image qui offre un spectacle réconfortant »

Des exclusions invisibles, par Pierre Tévanian (Collectif Les mots sont importants).
vendredi 21 janvier

GRIPPE !
ATTENTION, la grippe pointe son nez :
couvrez-vous bien en sortant,
BUVEZ BEAUCOUP D’EAU,
économisez-vous, et reposez-vous, coûte que coûte !
Mangez des agrumes ou prenez de la vitamine C.
Gardez le paracétamol ou l’ibuprofène (les deux en vente libre) à portée de main, pour la combattre dès le premier signe (ou à titre préventif).
Évitez l’aspirine qui, au contraire des deux médicaments cités, fait transpirer et agresse l’estomac.
(Remercions le Dr Martin Winckler).

Et en passant, un « coup de gueule » qui fait du bien : « Salaud de malade ! »
jeudi 20 janvier Sans commentaires : Les photos de la « victoire » : Les pertes des États-Unis - Les photos cachées par les médias des EU : US Losses - Photos Hidden By US News Media ; et une belle photo intitulée : une époque plus heureuse (pour « l’Étrangleur de Boston » et « Jack l’Éventreur », comme Arundhati Roy les appelle) : Happier Times.

Tsunamiracle. Dernières nouvelles de l’asile. « Tout compte fait, c’est le prix à payer » répondait en 1996 Madeleine Allbright à l’annonce de la mort, causée par le blocus (qui en était à sa « première mi-temps »), de plus de 500 000 enfants iraquiens. Aujourd’hui, à propos du tsunami, Condoleezza Rice déclare :

« Je suis d’accord avec le fait que le tsunami a été une merveilleuse occasion de montrer, au-delà du gouvernement des Etats-Unis, le cœur du peuple américain... Et je pense que les dividendes en ont été importants pour nous ».

mercredi 19 janvier Irruption d’une soixantaine de militants d’AC ! (Agir ensemble contre le chômage) et de la Coordination nationale des intermittents et précaires d’Ile-de-France dans les locaux de France Inter, à l’occasion du 7-9 d’hier : Des passagers inattendus sur le vaisseau de France Inter, transcription presque intégrale de l’émission par Acrimed.
Et ici aussi : Intervention au "7 à 9" de France-Inter le 18 janvier, par L’En Dehors.

Palestine :

« Il y a presque trois ans, pendant le siège d’avril 2002 sur la Cisjordanie, les forces israéliennes ont saccagé tout le territoire et ont détruit la totalité de l’infrastructure de la société civile palestinienne... rien ne sera fait pour une véritable indépendance palestinienne parce que, purement et simplement, Israël ne le veut pas, parce que les Etats-Unis ne veulent pas ce qu’Israël ne veut pas. »

Palestiniens et paternalisme, par Kathleen Christison - Counterpunch.
lundi 17 janvier Économie et société : la vérité est bonne à dire :

« selon le Bureau of Labor Statistics des Etats-Unis, le coût en dollars de l’heure de travail de l’ouvrier français n’augmentait que de 11,5 % de 1990 à 2003, contre 43 % pour l’Américain et 42 % pour le Britannique. Après avoir été, en 1990, le plus élevé après celui de son collègue allemand, il était devenu, en 2002, le moins cher des grands pays industrialisés : 5 % de moins qu’au Royaume-Uni, 25 % de moins qu’aux Etats-Unis »

« Nous ne travaillons pas assez ? Quelle erreur économique ! », par René Passet, le Monde, 15 janvier 2005.

La pauvreté et ses avatars dans le monde. Encore des chiffres éloquents ! : Les enfants pauvres dans le monde, mais pas seulement les enfants : la vie pauvre. (Observatoire des inégalités, janvier 2005).
dimanche 16 janvier Travail : « Résolution », de Pierre Mari :

« Agissant comme un révélateur, tout en avançant l’air de rien, le roman met en évidence l’extraordinaire irréalité du travail contemporain, son statut de pure fiction, de gigantesque bouffonnerie » : « le travail tel qu’on l’entend et le vit aujourd’hui est une idéologie ; une idéologie dont les délires n’ont rien à envier à ceux qu’il est si fier d’avoir supplantés. »

« Un fantôme de travail », par Mona Chollet, Périphéries, Carnet, janvier 2005.
samedi 15 janvier Eduardo Galeano :

« Notre monde malade d’inconstance et de délaissements souffre d’une autre affection bien cruelle : l’absence de larges espaces ouverts au dialogue et au travail partagé... Pour nous sauver, se rassembler... comme les canards d’une même volée. »

Éloge du bon sens, (Le Monde diplomatique, août 2004 ; voir note éphémère du 25/12/2004.)
vendredi 14 janvier Aujourd’hui, 6 mois de « happy.joueb.com », publication n° 100
jeudi 13 janvier Grand jour : la Révolution commence le 30 avril, qu’on se le dise ! En attendant ce jour J, votre imagination est conviée à se débrider dès l’instant présent.

Voyage :

« Aujourd’hui je veux imiter les Orientaux, chez lesquels la première journée que fait la caravane est toujours la plus courte. Je ne promets au lecteur qu’une chose, c’est de ne pas fermer les yeux... Quand il reprend la route, c’est pour avancer lentement en faisant de longues haltes, car il sait, comme tous les nomades, qu’il est plus important de voyager que d’arriver à destination. »

Voyage du comte Jean Potocki dans le Caucase, par Aleksandra Kroh (14 octobre 2004).

... et Poésie :

« Il me semblait évident, presque obligatoire, de raconter tout cela, non dans sa grandeur, mais dans sa petitesse, lilliputienne, à des gens que je ne connais pas, pour qu’ils en rêvent peut-être, eux qui sont, déjà, en train de peupler les rêves de ma fille, deux ans et demi. »

Et si, parfois, je pensais que des enfants rêvent à moi, si je pensais aux enfants qui rêvent à moi, alors, peut-être, ferais-je un peu attention à qui est moi ... On va rêver à des gens qu’on connaît pas.

... et Humour : l’intellectuel médiatique (ou l’intellomerd(iat)ique)

« ... comment un philosophe médiocre, doublé d’un piètre journaliste (et d’un cinéaste calamiteux) s’est imposé dans le paysage médiatique et littéraire français, au point d’en devenir une figure incontournable. »

Le BHL en cinq leçons.
mercredi 12 janvier CHIAPAS : « La voix des sans-voix », depuis les montagnes du sud-est mexicain : Vous écoutez Radio Insurgente, un article de RISAL.
Et ici vous écoutez vraiment RADIO INSURGENTE

• Un portail pour la musique libre : Musique-libre.org.
mardi 11 janvier Tsu tsu tsu tsunami mi mi mi : « Aujourd’hui, il faut être préoccupé de tout.  » : 2005, année mondiale de l’hypocrisie.
dimanche 9 janvier
Dignité, ou alors travail salarié ? :

« La dignité humaine n’est pas dans le travail salarié, parce que la dignité ne peut s’accommoder ni de l’exploitation ni de l’exécution de tâches ineptes, et pas davantage de la soumission à une hiérarchie. »

La sale gueule du travail.

« Le chômage n’est pas le contraire du travail. Le chômage est un moment du travail... Plutôt la débauche (de caresses et d’idées) que les embauches! Lorsque nous aurons partagé les richesses utiles et détruit tout le reste, le goût de l’amour bien fait remplacera avantageusement celui du travail. »

Qu’est c’est c’travail ?
mercredi 5 janvier Cui-cui : Si vous aimez « lire au nid » : Brave Patrie
mardi 4 janvier ONG et Humanitaire : deux articles du Monde diplomatique d’octobre 2004 :
Les périls du tout-humanitaire, par Arundhati Roy.
Les ONG toujours en retard d’une catastrophe, par Agnès Callamard et Randolph Kent.

« Médaille de bronze » de la honte : les voyous, non content d’infiltrer la police, nous coûtent cher : La France au 3ème rang européen pour le nombre de condamnations pour violation de la Convention Européenne des Droits de l’Homme. (Hacktivist News Service)
lundi 3 janvier
Malheureuse presbytie :
• À quelques milliers de kilomètres, plus de cent mille morts et plus d’un million de personnes en danger : mobilisation générale pour une générosité entendue. (aaahhhhh ! tout cet argent à détourner !)
• Au bas de l’escalier, plus de deux millions de chômeurs et plus de six millions de personnes sous le seuil de la pauvreté : indifférence, mépris, condamnation, répression, abandon et sauve-qui-peut.
Bienheureux les pays myopes !

Honneur : il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de paradis sur Terre ; pourtant, la Suède ne baisse pas les bras (Heja Sverige !) :
La Suède voit la prostitution comme de la violence faite aux femmes. (Sysiphe, 21 décembre 2004)
La nécessaire réglementation de la publicité : De l’enfant-roi à l’enfant-proie. (Le Monde diplomatique, septembre 2004)

2
0
0
5
Que cette année,
je grandisse en intelligence et en courage,
et j’apprenne par moi-même
à me regarder tel que je suis,
à regarder le monde humain tel qu’il est,
et à voir s’il est ce que je suis !

Que cette année,
je grandisse en intelligence et en courage,
et, fort de ma conscience,
fort de ma confiance,
je sois un vrai être humain !

Que cette année nous soyons nombreux
à grandir en intelligence et en courage,
et, forts de notre conscience,
forts de notre confiance mutuelle,
nous soyons de vrais êtres humains !

2005 sera lyrico-spirituel ou sera quand même !

vendredi 31 décembre Médias : un article du Monde diplomatique de janvier 2005 : Les médias en crise, avec cette évocation qui nous concerne :

« Il y a aussi le phénomène des « blogs », si caractéristiques de la culture du web, qui ont explosé partout au cours du second semestre 2004, et qui, sur le ton du journal intime, mélangent parfois, sans complexe, information et opinion, faits vérifiés et rumeurs, analyses documentées et impressions fantaisistes. Leur succès est tel qu’on en trouve désormais dans la plupart des journaux en ligne. Cet engouement montre que beaucoup de lecteurs préfèrent la subjectivité et la partialité assumées des bloggers à la fausse objectivité et à l’impartialité hypocrite d’une certaine presse. ».

jeudi 30 décembre Le téléviseur, capteur d’attention et d’énergie : Télévision : mon petit neveu se drogue, (article lu sur L’eau qui dort).
mercredi 29 décembre Journalisme :

« quand un journaliste [quiconque, à vrai dire] prétend s’épargner le travail qui consiste à se demander comment se structure le sens commun, il se condamne à trouver systématiquement dans le monde les modèles qu’il y projette ; à faire passer sa vision préconçue des choses avant le réel de la situation »

citation extraite de I-Télévision : Silence ! Les intellectuels de salon parlent..., (article lu sur Acrimed).

Tsunami :
• Sans commentaires : La mer a saccagé notre terrain de jeux..., (article vu sur « le Portail des Copains » Rezo.net).
• Voir aussi l’article sur Wikipedia :

« La libération d’énergie a été telle que l’axe de la planète a très légèrement bougé, ce qui n’était pas arrivé depuis le tremblement de terre en Alaska en 1963. Cependant les premières estimations semblent montrer que cette modification n’aura que des conséquences minimes sur le climat général de la planète. D’autre part, du point de vue géographique, ce séisme a eu des conséquences importantes : les cartes de la région seront toutes à revoir, car les premières mesures montrent des changements importants, se traduisant par des déplacements d’éléments géographiques (côtes, collines...). Les translations horizontales sont de l’ordre d’une vingtaine de mètres, les changements d’altitude sont de l’ordre de quelques mètres. La durée de rotation de la Terre aurait été également perturbée. »

samedi 25 décembre Aimez-vous Eduardo Galeano ? Oui ? Alors, sachez que la traduction de Patas arriba a paru en septembre 2004 ; voici :
• des extraits dans le Monde diplomatique de septembre 2004,
• de larges extraits, et plus encore, chez l’éditeur Homnisphères
« la Página de Eduardo Galeano » sur Patria Grande.
vendredi 24 décembre Libération des otages en Iraq. Chez Grosse fatigue, on met les pendules à l’heure : Libérez Marcel et Bernard !
samedi 18 décembre Deux articles parmi d’autres sur le site du magazine gratuit Hors champ (Canada) :
Médias et Société : La vérité sans impact. L’ÈRE DE LA CRÉDULITÉ VOLONTAIRE, par Nicolas Renaud (décembre 2004)
Cinéma : Kaurismäki à la Cinémathèque québécoise : UNE ESTHÉTIQUE DE L’ÉVIDENCE, par André Habib (octobre 2004).
à une date antérieure Constitution européenne :
Réponses aux éléphants qui trompent énormément, par Raoul Marc Jennar (29 novembre 2004)
La Constitution européenne pour les nuls, par Hubert-Aymeric PYNCHON (17 décembre 2004).

Source principale : Le Portail des Copains


happy   dans   Mélanges    Mercredi 5 Janvier 2005, 01:35

 


 


d ’ é c h o   e n   é c h o s

 

ptitetsu
ptitetsu
11-01-05
à 15:37

1  

Tu me remontes le moral, Happy! Merci pour ça !!

Happy
Happy
12-01-05
à 19:56

2  Moui...

Mouais, mais ça ne nous avance pas beaucoup, mais le savoir, c'est mieux que de rester abruti, et de vivre aplati.

Quand on court après l'argent minimum, on finit par courir après un boulot. La preuve, moi. Plus aucun revenu (RMI, je n'ai même pas eu la prime puisque je n'ai pas touché le RMI en décembre), et les 5 à 600 euros de ma douce doivent nous suffire !
Ça me fait iech, mais ça y est, je me suis décidé à chercher pour de bon. Il a bien fallu.

En attendant, la manche se profile de plus en plus comme horizon enchanté ; au moins, je verrai comment vont les gens !

Si un jour j'ai l'occasion de me venger (je rêve : comment, sur qui ? ; peut-être non-assistance à non-pauvre en danger), je ne vais pas la rater.

Quoi qu'il en soit, je ne vois pas ce qui pourrait m'atteindre ; c'est déjà ça !

Bises à toi, courageuse, et pas d'états d'âme, fonce avec des oeillères, c'est la dernière ligne droite, même si elle est putain longue !

Y a ça aussi, du même : Qu'est c'est c'travail ?

ptitetsu
ptitetsu
12-01-05
à 20:17

3  Re: Moui...

Pffff... c'est moche... d'autant plus que tu gaspilleras le temps si précieux que tu passes à nous délécter de ces morceaux (impeccablement) choisis qui font mon enthousiasme quand je viens par ici...

Je t'embrasse en te souhaitant plein de courage et d'optimisme pour les jours qui se profilent!

Happy
Happy
12-01-05
à 20:27

4  Re: Re: Moui...

J'va point m'arrêter pour autant. Y en a d'autres qui viennent.
Si tu as le temps, jette un coup d'oeil à ça : Le Bon Bonze au caramel mou
.



Quau canto,
soun mau encanto
D’ici et d’ailleurs Qui chante son mal,
l’enchante

 


bienvenue
dans ce
joyeux
bric-à-brac
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

 
je vais aux routes
de mon cœur,
je suis la vision
de mes yeux !
The WeatherPixie

kimeli
ouvert le 15 juillet 2004
 
sommaires
des rubriques
de bric
et de broc
 
hier, sans nostalgie
demain, sans projet
aujourd'hui,
je suis
To translate
from and to
various
languages :



 

 

 

qui suis-je ?
Merci à Mephisto Lessiveur pour les images